4 décembre 2006





Ile de Sal, Cap-Vert. 



 Où se trouve l'une des plus belles vagues du monde, et les surfers les plus désargentés.



 Beco, l'un des rasta qui à l'époque, vivait dans la cabane sur la plage.


 




Ponta Preta, une gauche puissante qui déroule régulièrement sur plusieurs centaines de mètres.


 

Les locaux y rafistolent de vieilles planches. Ici : Cel.


 

Cucuca.


  
 Isa.

 

Hélas, à l'époque, le crack fait des ravages sur l'île.

 

 Mais tout n'est pas noir : jeunes écoliers jouant au football.



Douceur de vivre dans les rues de Santa-Maria.



Pour les connaisseurs : reportage au Hasselblad X-Pan.